16 février 2010

Il pleut sur Paris

Il pleut sur Paris, elle est accoudée, Son stylo posé sur du bois verni, Une main fanée, posée sur l’ennui, Elle attend la nuit comme un chien blessé. Elle entend la vie, Paris détrempé, Qui tombe à ses pieds en gouttes de pluie, Qui passe, pressée, derrière son huis, Qui traîne, infinie, luisant aux pavés. Le soir est tombé, sa main s’est ouverte, Et l’encre a tracé sa courbe diserte. Paris s’est éteint sur un lit de feuilles. L’averse a filé, elle s’est endormie. Le vent est... [Lire la suite]
Posté par chrissette à 13:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

14 février 2010

Ouvrage

OuvrageSouviens-toi de ces mots qui glissaient dans le vent,Tournoyant sur le lac par un matin de neige.Cygnes et canetons animant le cortège,Myriade de flocons sur la branche d'avent.Une haie de sapins offre un précieux auventA tes moufles de laine au ruban rose et beige,Ton petit nez givré, une écharpe protègeTes rires et chansons du grand froid si souvent!Du haut de tes patins tu danses avec l'espace,Tu creuses une arabesque en épure de glace,Que le soleil enfin revêt du bleu d'émail!Assise près du poêle où fument des volutes,Tu... [Lire la suite]
Posté par chrissette à 11:58 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
12 février 2010

14 Février

Bonne fête à tous les amoureux!
Posté par chrissette à 12:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
05 février 2010

L'île des Soupirs

Dans ma course au trésor j’aborde ton rivage, Et le sel a blanchi mon sang de voyageur. Je laisse sur la grève un esquif en naufrage, Je ne reviendrai plus au pays de ma peur. Tu m’attends, déliée à l’ombre de ta palme, A chacun de mes pas je crains de te savoir Si proche, abandonnée au gré de l’onde calme, Attentive aux soupirs que chuchote le soir. Mais suis-je vraiment là, moi le roc impassible Qui raillais la beauté pour ne plus la souffrir ? Mais es-tu vraiment là mon amour impossible,... [Lire la suite]
Posté par chrissette à 13:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
04 février 2010

Sur les traces de Cassandre

vivre la poésie , c'est ça! sillonner une petite route de campagne dans le sud du péloponnèse, pas un stylo, pas une feuille de papier, juste les yeux pour regarder, et cueillir les images, au vol, au volant de ma voiture, le rêve éveillé!
Posté par chrissette à 20:52 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,
14 janvier 2010

Aimer Paris

Aimer Paris Aimer Paris ne suffit pas pour être aimée Par coeur les stations de métro, me suis trompée. Dans un couloir froid j'ai mendié ta main hélas Tes baisers sucrés éparpillés sur la place. Je me revois arpentant au bas de ta rue Le marchand de fruits me sourit, il n'a rien vu. Le coeur serré, les poches vides, le pas lourd Relu cent fois Le petit futé de l'amour. Paris des lumières, j'ai passé ton tunnel Au-dessus des toits j'ai cru voir un arc-en-ciel. Le soleil a dessiné un... [Lire la suite]
Posté par chrissette à 16:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

14 janvier 2010

Dans la salle des pas perdus

Dans la salle des pas perdus Dans la salle des pas perdus S'est envolé ton sourireEntre deux rangées de voyageurs Et trois piles de journaux froissésUne oeillade frigideComme une poignée de mains rigidesCrevant l'abcès d'impossibles émoisRetenus dans la camisole d'un pourquoiLancinant et pesant Une farandole de bandelettesBlanches, l'étreinte feinte,Les mains immobiles,La pensée ductile,Un soleil blafardL'hiver est sur le tard,Cortège de cafards,Avance avec pertinenceDans le hall de la gare,Il sait, lui,Dans ses yeux luit... [Lire la suite]
Posté par chrissette à 16:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
14 janvier 2010

Des matins comme celui-là

Des matins comme celui-làIl est des matins comme celui-làoù l'on aimerait crier, mais on ne peut pasla peur s'arrache aux tripescomme un vieux papier froissé une envolée qui irritesans trajectoire ni but,et on y revient.Il est des mots comme ceux-làqu'on ne peut taire, on ne sait pourquoid'ailleursils coulent tel un canal le long d'un chemin de halagetel une rivière qui rêverait à des accents de torrent.Et dans un virage, alors qu'on ne croit en riensoudain, le drapeau s'agite sur le pont l'air est là, émouvant et taciteà nous... [Lire la suite]
13 janvier 2010

Poésie, quand tu nous riens!

Je suis venue à la poésie par mes études littéraires. Etant d'origine allemande, j'avais tout à apprendre dans la langue française. L'expression ne m'a pas été facile au début. Je n'arrivais pas à exprimer mes ressentis. J'ai porté longtemps un regard muet sur les choses. Très ouverte sur bien des domaines différents. Mais peu à peu le silence tel un ferment a bonifié le tout. J'ai crée des marionnettes, joué plus que parlé...essayé de montrer le sens caché des mots qui étaient les miens. Je lisais les mots des autres à haute voix, je... [Lire la suite]
Posté par chrissette à 08:43 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :
10 janvier 2010

Exil polaire

Exil PolaireJ’ai vu tant de beautés graciles au regardTroublant, azur et clair, aux cuisses effilées,Qui flottaient sur le vent de mon furieux hasard,Telles d’impossibles conquêtes effrontées.Moi, seul et meurtrier de ma propre candeurAccablé de savoir cette vaine naissance,J’éventrai sur bâbord ma coque de douleurEt jetai par tribord mon ancre d’espérance.Hissant mon sabre d’abordage je lançaiMon bras déchiqueté vers la tête de proueQui voleta. Dans l’air suspendu, je dansaiSur ce pont des soupirs ma tendre ivresse floue.Il restait... [Lire la suite]
Posté par chrissette à 15:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :